Après une salade légère, pourquoi pas une petite madeleine pour finir sur une note sucrée (tant pis pour le maillot).  

Après plusieurs essais peu concluant, j'ai enfin trouvé The recette : la recette de la maison Lenôtre.

Elles sont moelleuses à souhait et laissent un léger petit goût de vanille en bouche que je trouve pas désagréable du tout!!

j'ai apporté ma petite touche perso, je vous ai mis mes modif entre parenthèses.

Voici la recette : 

DSC01129

 

Ingrédients pour environs  27 madeleines ( 3 fournées de 9 empreintes) :

3 Oeufs

130g de sucre ( 110g de cassonade)

20g de miel

150g de farine 

125g de beurre demi sel ramolli (très important qu'il soit mou et non fondu car c'est ce que apporte le moelleux aux madeleines)

1 pincé de sel 

5g de levure chimique (environ 1/2 paquet)

Extrait de vanille au goût (moi j'en met pas mal car j'adore retrouver cette douceur unique qu'apporte la vanille dans la pâtisserie

madeleine 2

 

1.  Battre les oeufs avec le sucre et le miel jusqu'à ce que le mélange blanchisse et double de volume, bien s'échauffer avant car c'est physique. (A chaque fois que je m'adonne à cet exercice et que Bidou est dans les parages il ne peut pas s'enpécher de se moquer de ma ptite danse : "mélange mousseux"!!!)

2. Ajouter la farine ainsi que la levure chimique puis le beurre pommade et enfin l'extrait de vanille (ou zestes de citrons, oranges selon le goût)

3. Laisser reposer au frais au moins deux heures. 

4. Préchauffer le four à 240° (230° pour moi). Beurrer et fariner les moules (même si ils sont en silicone).

5. Remplir les alvéoles du moule à madeleines d'1 cuillère à soupe de pâte sans l'étaler.

6. Enfourner et baisser le four immédiatement à 200°, laisser cuire à cette température jusqu'a ce qu'une petite dépression se forme au centre de la madeleine, 4 à 5 minute selon Lenôtre.  Personnellement  cette petite coquinette est apparue au bout de 3 minutes de cuisson (alors attention à bien surveiller).

7. Une fois que la magie à opéré ou plutôt que les lois de physique se sont vérifiés  (c'est le choc thermique qui fait que la dépression se forme) baisser de nouveau le thermostat à 180° et poursuivre la cuisson 4 à 5 minutes jusqu'au deuxième effet kiss cool : l'apparition de la bosse caractéristique des madeleines. 

8. Lorsque les madeleines sont bien dorées et bombées, les sortir du four et les démouler immédiatement pour les laisser refroidir sur une grille. 

9. Répéter l'opération jusqu'à épuisement de la pâte. 

Bonne dégustation... 

Important : Lorsque je parlais de choc thermique un peu plus haut ce n'était pas seulement pour étaler ma science mais aussi pour mentionner que si il n'y a pas de différence de température il n'y aura pas de madeleine bien dodus!! Il est donc nécessaire d'utiliser une pâte froide à chaque fournée d'ou la nécessité de remettre la pâte au frais entre chaque utilisation.

DSC01126

 

Ps : Pour les gros gourmands comme nous vous pouvez les agrémenter d'une coque en chocolat.  

Pour se faire, après cuisson des madeleines, faire fondre du chocolat et en déposer une couche assez épaisse au pinceau ou à la cuillère  (comme moi) dans chaque empreinte. Bien l'étaller afin que le chocolat recouvre toute l'empreinte. Déposer immédiatement les madeleines cuites par dessus. Laisser prendre au frais jusqu'à ce que les coques aient bien durcies.

Désolée je n'ai pas de photo pour vous montrer le résultat car vous vous doutez bien que c'est les 1ères qui ont été dévorées mangées!